R8S
Photo
Videos
Recensement
Sondages

Actuellement
15 visiteur(s) en ligne
  Accueil    Reportages    Histoire    Infos    YoungTimers    Docs    Humeurs    Forum    Trophee Gordini    Contact

Statistique Top10 Accés direct aux commentaires
JEAN REDELE nous a quitté

Posté le par BIS

Compétition bis a écrit :

Une bien triste nouvelle...


Il était le père de la Berlinette ALPINE aussi sa disparition affecte tous les passionnés de voitures sportives
Enfin nous n'épiloguerons pas sur sa vie et son parcourt, d'autres personnes l'ont fait avec talent...

Nous transmettons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches

L'équipe du site r8gordini.com

Cette photo prise au Milles Miglia 1956 avec de gauche à droite, Paul Frère, Jean Rédélé, Gilberte Thirion, Maurice Trintignant et Louis Rosier.
le journaliste rappelait qu'il ne valait mieux pas les provoquer sur la route...
(source "les Renault GORDINI" de Frédérick Lhospied)

Monsieur Jean Rédélé était aussi un très fin pilote

Free Image Hosting at www.ImageShack.us

PS : Si vous avez croisé son chemin ou passé quelques temps forts avec M. Jean Rédélé vos témoignages en rubrique "commentaire" sont bienvenus.
Merci


Re: JEAN REDELE nous a quitté
par andré (amicaleabarth@free.fr) le Mardi, 14 août 2007 à 15:36

J’ai connu personnellement Jean Rédélé et lorsque je l’ai rencontré en 1960 dans le petit bureau du 13 rue Forest à Paris c’était pour y faire l’acquisition de ma première Alpine, un superbe cabriolet A 108 suivi ultérieurement d’un coupé GT4 et de trois berlinettes dont la dernière, une groupe 4 cédée finalement à Renault Patrimoine qui faisait le siège devant ma maison.


Le souvenir émouvant de Jean Rédélé et de ses Alpine restera pour moi la plus belle époque de mes passions automobiles, la berlinette ayant été la voiture qui m’aura donné le plus de plaisir à conduire en toutes circonstances.


Dans ce fameux petit bureau que je fréquentais assez régulièrement, j’y ai rencontré aussi des pilotes déjà célèbres qui par leur talent et leurs victoires en compétition allaient propulser l’Alpine à une renommée mondiale accumulant succès après succès, lui assurant notamment par deux fois le titre envié de championne du monde des rallyes, 1971/1973 et la victoire aux 24 heures du Mans en 1978.


Je me souviens de Jean-Claude Andruet, Gérard Larrousse, Mauro Bianchi, Jean-Luc Thérier, Jacques Cheinisse et bien d’autres encore…


Avec la disparition de Jean Rédélé, l’histoire d’Alpine liée à son génial créateur rejoint désormais les plus belles légendes du sport automobile à l’instar de Carlo Abarth tout aussi génial qui fut souvent son challenger.


En rendant hommage à notre ami qui nous a quitté, je voudrais y ajouter également le souvenir d’André Chardonnet qui avait la même foi et la même volonté de mettre la voiture sportive à la portée du plus grand nombre.


A sa famille, à Jean-Charles et à tous ceux qui ont contribué à cette prodigieuse épopée, je leur adresse mes sincères condoléances.




André Sassénus



Re: JEAN REDELE nous a quitté
par patrick (patrikbis@aol.com) le Dimanche, 12 août 2007 à 18:03

Cet hommage officiel :



Décès de Jean Rédelé



Le Premier ministre, François Fillon, a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Jean Rédelé. Il salue la mémoire d’un grand nom du sport automobile français qui marqua des années cinquante aux années quatre vingt l’histoire de ce sport.



En créant l’alpine, voiture qui associée à Renault s’est illustrée sur les rallyes du championnat du monde et sur les circuits d’endurance, cet industriel talentueux a écrit les plus belles pages de l’épopée de la compétition automobile française.



Ce lien audiovisuel :



http://tf1.lci.fr/infos/media/france/0,,3520642,00-deces-jean-redele-createur-mythique-alpine-.html




Ajouter un commentaire