R8S
Photo
Videos
Recensement
Sondages

Actuellement
19 visiteur(s) en ligne
  Accueil    Reportages    Histoire    Infos    YoungTimers    Docs    Humeurs    Forum    Trophee Gordini    Contact

Commenter
Formulaire des commentaires
-=- 36ème RALLYE DE LA MONTAGNE NOIRE -=-

par Guy le


r8gordini.com y était pour vous !
Bonjour à tous !

Petit retour en arrière pour vous parler du 36ème Rallye de la Montagne Noire qui s'est déroulé le dernier week-end de Juillet.
Cette année la grande nouveauté est venue de l'épreuve VHC disputée en ouverture du rallye national et comptant pour la Coupe de France.
Il n'y avait certes que 13 engagés (qui finalement furent réduits à 12 après le forfait de Jean-François Bérenguer devant courir sur Opel Manta 400), mais si ce fut de courte durée, les plaisirs des oreilles et des yeux furent au rendez-vous.
Même s'il faisait nuit ...



Comme l'année dernière la série de photos du reportage a été prise lors de la deuxième spéciale dans la descente du Pas du Sant côté Escoussens.
Mais après deux mois sans pluie, celle-ci s'est invitée sous la forme d'un gros orage puis d'une pluie soutenue pendant toute la soirée et le début de la nuit, c'est à dire le temps du déroulement des 2 spéciales de la première journée du rallye. Je pense que quelques uns ont du maudire cette pluie qui a rendu la chaussée très glissante et provoqué de nombreuses figures et sorties de route dans la première spéciale.
Autant dire donc, que les conditions météos n'étaient pas favorables à la photo, mais chez r8gordini.com on n'a pas peur de se mouiller, ni même d'être au cœur de l'action.
Car il s'en est passé des choses ...

Pour voir les photos cliquez "ICI"


Avant le passage des concurrents les spectateurs ont droit au défilé des voitures de l'organisation, de la sécurité, des journalistes et des ouvreurs. Seules deux voitures furent dignes d'intérêt : cette Lotus Elise et surtout cette R5 Turbo. Je peux vous dire que le pilote de la R5 conduisait avec un œuf entre la pédale d'accélérateur et le pied ...

Ensuite place aux concurrents avec une brochette de Porsche 911 SC et 930 turbo qui ont rempli l'air de la douce mélodie du 6 cylindres à plat. A ce moment là mes oreilles faisaient bravo !
Bien qu'alpiniste invétéré, je dois admettre que les passages de l'A310 V6 et de l'A110 1600 ont fait baissé le niveau de décibels et d'extase des mes oreilles. Il aurait fallu une bonne 1800 groupe 4 pour rivaliser avec les teutonnes.
Passèrent ensuite une belle Talbot Lotus, une Opel Kadett et enfin une Ford Escot MK1./td>
Dès cette 2ème spéciale manquaient à l'appel 3 voitures : une Alpine A110, une Porsche 911 SC et une Ford Escort MK1.
Après 1H30 de neutralisation entre le rallye VHC et le rallye national (dont je n'ai pas réussi à avoir confirmation de la cause : on a parlé d'une VHC sur le toit) les premières voitures sortirent enfin du néant pour éclairer la montagne vraiment très noire à cette heure avancée de la nuit !
Une heure trente à attendre ça ensuque ! Le photographe en avait perdu le timing, ce qui explique cette belle Porsche coupée en deux ... C'est dommage car il s'agit de la Porsche 997 GT3 de Grouillard-Mandon qui va gagner le rallye.
Heureusement les neurones se sont vite recalés dès la numéro 2 : une Citroën C4 WRC. Et il pleuvait, il pleuvait ...
Peugeot 307 WRC et Subaru Impreza WRC
Ford Focus WRC Ford Fiesta
Peugeot 207 S2000 Porsche 997 GT3
Opel Speedster BMW 135 i
Audi TT 180 Mégane Maxi
Renault Clio Williams Mitsubishi EVO 10
Si un jour vous entendez une baudruche taille montgolfière se dégonfler avec un bruit de mécanique qui ratatouille à n'en plus finir et bien vous allez voir passer devant vous une Clio 4 RS !!! Le son de ces voitures fait mal aux oreilles des mélomanes, un peu comparable au bruit de c......s des moteurs de F1 de cette année.
Bon cela n'a pas empêché les pilotes de marcher fort : La 26 terminera 7ème.
Mais Dieu que ce son de moteur est laid !
Avec la pluie, un peu de brouillard ne gâche rien ...
Peugeot 206 RC et Alfa 75 GTV6. A l'Alfa quelle sonorité !!! Ma que bellissima musica !!!
Une quadruplette de CLIO RS
Peugeot 207 et CLIO RS
Encore 2 CLIO RS.
Petite séance genre course d'arcane avec cette Mitsubishi coursée par une Subaru Impreza. Si, si, je vous assure c'est une Subaru !
Mitsubishi EVO 10 et Subaru Impreza.
Peugeot 206 XS et Citroën Saxo.
C'est à partir de ce moment que les choses vont se compliquées.
Quand elle passe devant moi, la Saxo fait un bruit de ferraille à vous faire mal aux bielles. Boîte, casse moteur ?... Toujours est-il que la voiture incapable d'aller plus loin, s'immobilise 50 m plus bas sur le bas côté extérieur d'un gauche en aveugle; donc pas sur la trajectoire.
Avant même que le prochaine voiture n'arrive, je vois sortir de la nuit un commissaire qui court à toutes jambes. Situé 400 m en amont, il avait entendu le bruit de la Saxo et avait anticipé le fait qu'elle n'irait pas très loin. Bien vu ! Et le voilà devant moi avec son drapeau, un sifflet et une torche, sur le bord de la route à tenter de faire ralentir les voitures qui déboulent très, très vite ...
D'une manière générale les pilotes ont obtempéré aux injonctions du commissaire, comme ces 2 Renault Clio RS.
Peugeot 206 S16 OLE !!!
2 Peugeot 306 S16
Peugeot 205 GTI et Peugeot 206
Peugeot 306 S16 et Renault Megane
Hommel RS2 et Citroën C2.
Tiens un nouveau commissaire et avec 2 drapeaux celui là ?! Et oui, c'est que les choses se sont encore plus compliquées ...
Tout d'un coup j'entends des cris. Ceux sont les concurrents de la 54 restés pas loin de leur voiture qui s'agitent dans tous les sens. En fait la Saxo immobilisée depuis un peu moins d'une heure a finalement décidé de rejoindre toute seule l'arrivée. Frein à main mal serré, hydraulique défectueux ? Quelle qu'en soit la raison la Saxo a traversé la route pour venir tomber dans un fossé exactement au point de corde du virage mais bien cachée par la montagne ...
Là c'est devenu très chaud, car il ne fallait pas seulement faire ralentir les voitures mais carrément les faire rouler au pas !
2 Saxo VTS vont respecter la consigne.
Ainsi que 2 Peugeot 206 S 16
Et une Peugeot 206 et une Peugeot 106 S16
Deux Peugeot 106 XSI également.
Et voici un aperçu de la situation.
Un commissaire avec la frontale au point de corde juste devant la voiture dans le fossé, le co-pilote de la 54 qui fait des gestes pour calmer l'ardeur des pilotes et toujours le premier commissaire carrément sur la route !!!
2 Citroën Saxo VTS aux abords du virage
2 Peugeot 106 XSI
Citroën AX SPort et Citroën Saxo VTS
Et pour finir une Peugeot 106 Rallye

Finalement tout s'est bien terminé : il n'y a pas eu d'accident causé par cette fortune de course.
Comme on peut le voir, la voiture était bien posée ... En tout cas, félicitations aux commissaires et à leur dévouement, car c'est bien grâce à eux s'il n'y a pas eu de sur-accident.


Dans le rallye VHC sept concurrents ont rallié l'arrivée. Les vainqueurs sont Morel-Forlin sur la Porsche 911 SC n° 202. Aucune Alpine à l'arrivée, mais de là à dire que les Allemandes sont plus fiables que les Françaises, c'est aller un peu vite en besogne !

Blague à part, il faut espérer que l'épreuve VHC sera reconduite l'an prochain et qu'elle attirera plus de concurrents.

A bientôt sur votre site préféré pour de nouveaux reportages photographiques.

Gordialement

NostalGuy



Votre Nom:

Votre e-mail :

Sujet :


Commentaire: